top of page

La maison passive, le nouveau standard de la construction.

Dernière mise à jour : 14 sept. 2023


Maison de Robert Jolé, construction CNRJ, en Belgique


Table des matières




Chapitre 1 : Introduction

La construction passive est bien plus qu'une simple tendance architecturale. C'est une philosophie de conception qui vise à créer des bâtiments hautement efficaces sur le plan énergétique, offrant un confort exceptionnel tout en minimisant leur impact sur l'environnement. Au cours des dernières décennies, la construction passive est devenue de plus en plus populaire, attirant l'attention des professionnels du bâtiment, des auto-constructeurs et des écologistes. Dans cet article, nous explorerons en détail les principes et les pratiques qui sous-tendent la construction passive.


Chapitre 2 : Qu'est-ce que la construction passive ?

La construction passive repose sur le principe fondamental de minimiser la consommation d'énergie d'un bâtiment pour le chauffage et la climatisation. Contrairement aux bâtiments conventionnels, qui dépendent souvent de systèmes de chauffage et de refroidissement coûteux et énergivores, les bâtiments passifs sont conçus pour maintenir une température intérieure confortable de manière naturelle.


L'un des éléments clés de la construction passive est une isolation thermique de haute qualité. Les murs, le toit et le plancher sont fortement isolés pour réduire les pertes de chaleur en hiver et limiter la chaleur excessive en été. Cela crée une enveloppe hermétique qui empêche les variations de température indésirables à l'intérieur du bâtiment.


Chapitre 3 : Les avantages de la construction passive

La construction passive offre une multitude d'avantages, tant pour les propriétaires que pour l'environnement. En termes de consommation d'énergie, les maisons passives utilisent jusqu'à 90 % de moins d'énergie pour le chauffage et la climatisation par rapport aux bâtiments conventionnels. Cette efficacité énergétique se traduit par des économies substantielles sur les factures d'énergie à long terme.


Outre les économies financières, les occupants de maisons passives bénéficient d'un confort exceptionnel. Une isolation thermique de haute qualité, associée à une étanchéité à l'air, garantit une température intérieure constante et agréable, sans courants d'air ni zones froides. De plus, la qualité de l'air intérieur est souvent supérieure, grâce à une ventilation contrôlée qui élimine les polluants et les allergènes.


Chapitre 4 : Les principes de base de la construction passive

Section a : Isolation thermique

L'isolation thermique est l'un des piliers de la construction passive. Elle repose sur l'utilisation de matériaux d'isolation de haute performance, tels que la laine de roche, la fibre de bois ou la mousse rigide, pour envelopper le bâtiment. L'objectif est de minimiser les pertes de chaleur en hiver et de maintenir la fraîcheur en été. Les niveaux d'isolation varient en fonction du climat et de la région.


Section b : Étanchéité à l'air

L'étanchéité à l'air est essentielle pour empêcher les infiltrations d'air indésirables. Les joints et les passages d'air non contrôlés peuvent provoquer des pertes de chaleur significatives. Les professionnels de la construction passive utilisent des techniques spéciales pour sceller hermétiquement les enveloppes des bâtiments, garantissant ainsi une isolation efficace.


Section c : Ventilation contrôlée

La ventilation contrôlée est cruciale pour maintenir une qualité d'air intérieur saine et pour éliminer l'humidité excessive. Les systèmes de ventilation récupèrent la chaleur de l'air sortant pour préchauffer l'air entrant, ce qui contribue à maintenir une température confortable sans surconsommation d'énergie.


Section d : Utilisation optimale du soleil

La conception des maisons passives prend en compte l'orientation du bâtiment par rapport au soleil. Les fenêtres et les portes sont stratégiquement placées pour maximiser l'apport de lumière naturelle et de chaleur solaire en hiver, tout en minimisant la surchauffe en été.


Chapitre 5 : La conception d'une maison passive

Section a : Orientation et disposition

L'orientation de la maison par rapport au soleil est cruciale pour tirer parti de l'énergie solaire gratuite. Les pièces les plus utilisées sont souvent orientées au sud pour capturer la chaleur solaire en hiver. Les surplombs et les auvents peuvent fournir de l'ombre en été pour éviter la surchauffe.


Section b : Matériaux de construction

Les matériaux de construction jouent un rôle majeur dans la performance d'une maison passive. Des matériaux durables et à faible impact environnemental sont privilégiés. Les murs épais et bien isolés contribuent à la stabilité thermique.


Section c : Fenêtres et portes

Les fenêtres et les portes sont des points clés pour l'efficacité énergétique. Les fenêtres à triple vitrage et les portes étanches à l'air sont couramment utilisées pour minimiser les pertes de chaleur. Les stores et les volets peuvent être intégrés pour réguler la lumière solaire.


Section d : Ventilation et chauffage

Les systèmes de ventilation contrôlée et de chauffage sont adaptés spécifiquement aux maisons passives. Les échangeurs de chaleur récupèrent l'énergie de l'air sortant pour préchauffer l'air entrant, ce qui réduit la demande de chauffage. Les sources de chauffage passif, comme les poêles à bois, peuvent également être utilisées.


Chapitre 6 : La certification passive

La certification passive est un moyen de garantir que votre bâtiment respecte les normes de construction passive. Des organisations telles que le Passivhaus Institute délivrent des certifications après des tests rigoureux pour s'assurer que les critères de performance sont atteints.


Chapitre 7 : Études de cas

Pour illustrer les concepts de la construction passive, nous examinerons quelques études de cas de bâtiments passifs réussis. Ces exemples concrets mettront en lumière les défis et les solutions spécifiques à la construction passive.


Étude de cas 1 : La Maison Zéro Énergie


Défi : Région à climat extrême

La Maison Zéro Énergie est située dans une région aux hivers rigoureux, où les températures peuvent descendre bien en dessous de zéro. Le défi majeur était de maintenir le confort intérieur sans dépendre d'un système de chauffage conventionnel énergivore.


Solution : Isolation et récupération de chaleur

Les concepteurs ont utilisé une isolation exceptionnelle dans les murs, le toit et le plancher, atteignant des valeurs bien supérieures aux normes locales. De plus, un système de récupération de chaleur a été installé dans le système de ventilation, préchauffant l'air entrant avec la chaleur de l'air sortant. Cela a permis de maintenir une température intérieure agréable tout en réduisant considérablement la demande de chauffage.


Étude de cas 2 : La Maison Solaire Passive

Défi : Ensoleillement limité

La Maison Solaire Passive est située dans une région avec un ensoleillement limité, ce qui signifie moins de lumière solaire directe pour le chauffage passif. Le défi était de maximiser l'utilisation de la lumière solaire disponible.


Solution : Conception adaptée

Les concepteurs ont conçu la maison avec des fenêtres orientées au sud pour maximiser la capture de la lumière solaire en hiver. De plus, des matériaux de construction à forte capacité thermique ont été utilisés pour stocker la chaleur pendant la journée et la libérer lentement la nuit. Cela a permis de maintenir une température stable malgré l'ensoleillement limité.


Étude de cas 3 : Le Bâtiment Commercial Passif

Défi : Grandes surfaces et besoins de ventilation

Le Bâtiment Commercial Passif était un projet de grande envergure avec des besoins de ventilation importants en raison de sa taille. Le défi était de maintenir une efficacité énergétique élevée tout en assurant une qualité de l'air intérieur adéquate.


Solution : Ventilation à double-flux.

Pour résoudre ce défi, le bâtiment a été équipé d'un système de ventilation à double-flux. Cela permettait de récupérer la chaleur de l'air sortant pour préchauffer l'air entrant, réduisant ainsi la charge de chauffage. De plus, des capteurs de CO2 surveillaient en permanence la qualité de l'air, ajustant la ventilation en conséquence pour maintenir un environnement sain tout en optimisant l'efficacité énergétique.


Étude de cas 4 : La Rénovation Passive


Défi : Transformation d'une maison existante

Dans cette étude de cas, les propriétaires souhaitaient transformer une maison existante en une maison passive. Le défi résidait dans l'intégration des principes de construction passive dans une structure déjà construite.


Solution : Rénovation ciblée

Les concepteurs ont entrepris une rénovation complète en ajoutant une enveloppe thermique extérieure, en remplaçant les fenêtres et en améliorant l'isolation. Une attention particulière a été portée à l'étanchéité à l'air, en scellant toutes les fuites et les joints. Cette rénovation ciblée a transformé une maison énergivore en une maison passive, démontrant ainsi qu'il est possible d'appliquer les principes de la construction passive même dans des bâtiments existants.


Ces études de cas mettent en évidence la diversité des défis auxquels sont confrontés les projets de construction passive et montrent comment des solutions spécifiques peuvent être mises en œuvre pour les surmonter. Chaque projet est unique, mais la construction passive offre une approche flexible et efficace pour concevoir des bâtiments durables, confortables et économes en énergie, quelles que soient les conditions locales.


Chapitre 8 : Conclusion

En conclusion, la construction passive est une approche innovante et durable de la conception de bâtiments. Elle offre des avantages substantiels en termes d'efficacité énergétique, de confort et de durabilité. Que vous envisagiez de construire votre propre maison passive ou de travailler sur un projet professionnel, comprendre les principes et les pratiques de la construction passive est essentiel pour créer des espaces efficaces, confortables et respectueux de l'environnement. La construction passive est l'avenir de l'architecture, et elle peut transformer la façon dont nous vivons dans nos maisons.



Bernard Ducamin - Président SCIC ADOMUZ
Bernard Ducamin - Président SCIC ADOMUZ








Posts récents

Voir tout

2 Comments


Daniel Saccu
Daniel Saccu
Sep 29, 2023

Bonjour Président, désolé mais je m'endors après avoir lu 10 lignes. Donc le bla, bla.... Tarif et lieux de ces constructions sur cette terre. Voila ma question. Merci

Like
Bernard Ducamin
Bernard Ducamin
Sep 30, 2023
Replying to

Bonjour Daniel, merci de ton commentaire, mais il était important dans un article sur ce sujet de la maison passive de donner quelques détails pédagogiques afin de faire comprendre que ce type de construction est aujourd'hui à la portée de chacun. Pour être concret, le prix de revient aujourd'hui en Europe d'un habitat passif clé en main est aux environs de 3 000 euros du m2 et il est possible de réduire ce coût en prenant en charge une grande partie des travaux de finitions gourmands en main d'œuvre.

C'est pourquoi chez ADOMUZ, nous proposons la formule des habitats partagés et participatifs qui permet à tous quels que soient ses moyens financiers, de profiter du confort et des avantages de…

Like
bottom of page